LA CRÉ
Les mandats

À titre d’organisme de développement régional et d’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec, la Conférence régionale anime, consulte et concerte ses partenaires afin de dégager une vision commune ou de provoquer la réflexion et les discussions sur divers thèmes. Elle est appelée à donner des avis aux ministères sur différentes positions liées au développement régional. Elle coordonne l’élaboration ainsi que la mise en œuvre du plan quinquennal de développement régional.

Outre son rôle de vigie, de promotion et de défense des intérêts de la région, la Conférence régionale effectue des pressions politiques par le biais de rencontres avec les ministres ou ministères concernés, de lettres, d’avis ou de mémoires. Elle négocie des ententes spécifiques pour régionaliser des actions gouvernementales ainsi que des ententes administratives. Enfin, elle gère des sommes qui lui sont confiées par le gouvernement du Québec et les alloue sous forme de subventions aux organismes et municipalités dont les projets sont retenus.

Plusieurs préoccupations animent la Conférence régionale qui regroupe au-delà d’une vingtaine d’employées et d’employés répartis dans trois bureaux ainsi qu’une vingtaine de commissions, comités et tables où gravitent plus de 400 personnes. Parmi les différentes structures en place, on retrouve le Forum jeunesse, le Comité de maximisation des retombées économiques, l’Observatoire et Valorisation Abitibi-Témiscamingue. Mais la Conférence régionale, c’est aussi une Commission sur la ruralité, une Commission économique, un groupe de travail sur la culture entrepreneuriale, des tables régionales sur le transport, sur le transport collectif en milieu rural ainsi que sur le transport aérien, une Table des partenaires en condition de vie des femmes, ainsi que différents comités se penchant sur la gestion des fonds. La Conférence régionale compte également une Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire qui fonctionne en réseau avec un Comité stratégique, un Comité d’intégration, la Commission forestière et la Table sur les ressources minérales. Ce réseau est complété par des tables de partenaires comme la Table faune, la Table sur les véhicules hors route et la Société des eaux souterraines de l’Abitibi-Témiscamingue. La Conférence régionale collabore enfin avec différents partenaires sur divers dossiers d’intérêt pour la région (ex. : Comité régional des partenaires du marché du travail).

Cliquez ici pour télécharger le dépliant d'information